Select Page

10 juillet 1788 : Mozart pour les débutants (mais pas pour les nuls !)

10 juillet 1788 : Mozart pour les débutants (mais pas pour les nuls !)
Advertisement

Instant classique – 10 juillet 1788… 230 années jour pour jour. Après sa dernière sonate pour violon et piano, Wolfgang Amadeus Mozart ne composa plus une seule ligne pour les deux instruments ensemble… sauf pour écrire une « sonatine » qu’il achève le 10 juillet 1788 (c’est écrit dessus), quelques jours après son œuvre sœur, la « sonate facile » pour piano, K545.

Il réalise ces œuvres destinées aux débutants (hummm) alors que parallèlement, il est en train d’écrire ses trois dernières symphonies, qui sont des monuments. Une sorte de récréation, donc.

Mais il ne faut pas s’y tromper, cette petite sonatine est du meilleur Mozart, avec une forme inhabituelle : un charmant adagio cantabile ouvre l’œuvre, suivi d’un allegro avant qu’un andante close la marche. Beaucoup d’invention et de fraîcheur dans cette petite pièce délicieuse.

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Advertisement

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Restez informé !

Rencontre avec Anne-Christine Micheu autour des droits culturels

R.O.C & Folk

dessin coupe du monde footballdessin_roc_johnny_heritage