fbpx

Sélectionner une page

13 novembre 1938 : concerto pour 8 violoncelles

13 novembre 1938 : concerto pour 8 violoncelles
Publicité

Instant classique – 12 novembre 1938… 81 ans jour pour jour. Je vous ai parlé des fameuses Bachianas brasileiras, ces œuvres qui marient souvent avec bonheur la forme héritée de Bach aux rythmes et atmosphères populaires brésiliens avec lesquels Heitor Villa-Lobos, le plus grand compositeur brésilien de musique dite classique, avait constaté des affinités et même des proximités.

Il commence à les écrire en 1930, alors qu’il a plus de quarante ans. À chaque fois, l’objet est de mettre un instrument en valeur. Les Bachianas brasileiras n°1 sont ainsi écrites pour un petit orchestre de violoncelles, ce bel instrument plein de noblesse. Villa Lobos en présente une partie en 1932 à Rio, mais achève cette partition en trois mouvements en 1938, en ajoutant une “Introdution” (Embolada). La partition entière est donc créée à Rio voici juste 81 ans et est dédiée au géant catalan du violoncelle, Pau Casals.

Le second mouvement, “Prélude – Modinha” est un lamento magnifique sur le modèle d’un aria de Bach. La fugue du dernier mouvement, tout à fait bachienne, est bâtie à la manière d’un seresteiro, chanteur populaire, dont on peut imaginer que plusieurs rivalisent en même temps.

La partition dure moins de 20 minutes qui passent comme un souffle.

Cédric MANUEL



Un jour… une œuvre musicale !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Publicité

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !