Instant classique – 2 novembre 1956… 64 ans jour pour jour. Jacques Ibert compose une bacchanale, scherzo pour orchestre endiablé à l’occasion du 10e anniversaire du BBC Third programme. Orchestration brillante, rythmes jazzy, le vieil Ibert s’en est donné à cœur joie !

En 1956, il n’y avait pas que le bicentenaire de Mozart à fêter, ni la naissance de mon oncle. Il y avait aussi, figurez-vous, le dixième anniversaire du BBC Third programme. Cette série d’émissions radiophoniques qui durait six heures chaque après-midi et début de nuit, de 1946 jusqu’en 1957, était la principale tranche culturelle assez pointue à la radio, à un moment où la BBC ne comptait que deux stations, BBC home service et BBC light programme. Ce BBC third programme deviendra ensuite en 1967 BBC Radio 3, spécialisé dans la musique classique et lyrique.

En 1956, donc, l’austère et – disons-le – assez élitiste programme commande une œuvre inédite à un compositeur français alors fameux, puisque mythique directeur de la Villa Médicis depuis 1937 (avec une interruption durant la guerre, Jacques Ibert ayant été viré par Vichy avant d’être renommé en 1944). Cette année 1956 est prolixe pour lui puisqu’il est nommé également à l’Académie des Beaux-arts et restera à la tête de la Villa jusqu’en 1960.

c

Donc à quoi Ibert peut-il penser pour fêter la grande émission de radio élitiste ? Eh bien comme il avait un certain sens de l’humour, il compose une bacchanale, scherzo pour orchestre endiablé.  De quoi réveiller les gélatines les plus flasques puisque les méchantes langues parlaient de cette émission en disant qu’il s’agissait d’un programme où les professeurs d’université parlaient à d’autres professeurs d’université…

Orchestration brillante, rythmes jazzy, le vieil Ibert qui a alors soixante-six ans s’en est donné à cœur joie ! Jugez plutôt…

Cédric MANUEL

 



Un jour… une œuvre musicale !
Parcourez notre éphéméride