Select Page

25 avril 1931 : Sergueï Prokofiev le ténébreux

25 avril 1931 : Sergueï Prokofiev le ténébreux
Advertisement

Instant classique – 25 avril 1931… 88 ans jour pour jour. Durant l’hiver 1930, Sergueï Prokofiev accepte lors d’une tournée aux États-Unis une commande que lui fait la Fondation Coolidge pour un quatuor à cordes. Il n’a jamais rien écrit sous cette forme et se plonge donc dans Beethoven pour mieux l’appréhender, ce qui n’est pas le pire des réflexes.

Le quatuor sera créé ce 25 avril 1931 à la bibliothèque du Congrès, à Washington.

Je ne sais pas ce qu’il avait au moment où il l’a écrit, mais le fait est que règne sur ce quatuor une ambiance sombre et mélancolique, comme en témoigne le bel Andante conclusif de cette œuvre en trois mouvements et non quatre comme c’est l’usage. L’exil (il avait quitté l’URSS au moment de la révolution d’octobre) lui pesait sans doute de plus en plus, malgré une parenthèse américaine plutôt heureuse.

Cet Andante est le plus connu de ce quatuor et a été maintes fois repris. On y voit comme un pétale de fleur se poser doucement sur un cœur désolé, qui essaierait bien encore, mais qui ne peut plus et s’éteint doucement.

Cédric MANUEL



Un jour… une œuvre musicale !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Advertisement

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

Facebook