Instant classique – 27 février 1944… 77 ans jour pour jour. Le quatuor inachevé en ré majeur de Mikhail Glinka, composé en 1824, est créé 120 ans plus tard, complété par le compositeur Nikolaï Miaskovski et le violoniste Vassili Chirinsky.

« Pas moins réussi que les autres… » Dans ses Mémoires, Mikhail Glinka évoque ainsi son quatuor en ré majeur, commencé durant l’été 1824 (il a alors tout juste vingt ans), mais qu’il laisse inachevé et tout à fait oublié.

C’est le compositeur Nikolaï Miaskovski et le violoniste du quatuor Beethoven Vassili Chirinsky qui, ayant retrouvé la partition, la complètent et la créent à Moscou voici soixante-dix-sept ans, près de neuf décennies après la mort de Glinka. Parmi les compléments, le rondo final, laissé inachevé, et une partie du larghetto, que j’ai choisi ici pour sa poésie et sa douceur, et qui est aussi le mouvement le plus réussi des quatre (car les deux compères ont ainsi réussi à redonner au quatuor sa forme prévue initialement en quatre mouvements).

On ignore évidemment ce que Glinka en aurait pensé, mais on reconnaît malgré tout son habituel sens mélodique.

Le voici joué par le Quatuor Anton, dans un enregistrement de 2007.

Cédric MANUEL



À chaque jour son instant classique !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »