fbpx

Sélectionner une page

4 juillet 1781 : Mozart en toute simplicité

4 juillet 1781 : Mozart en toute simplicité
Publicité

Instant classique – 4 juillet 1781… 238 ans jour pour jour. On sait peu de chose de cette sonate pour violon et piano de Mozart. Mais on sait qu’elle était achevée le 4 juillet 1781 et qu’elle porte depuis le numéro 377 dans le catalogue Köchel.

On sait aussi que ce jour-là, Mozart écrit qu’il remet quatre sonates à son éditeur Artaria. On sait encore que ce même -décidément très occupé- Mozart met en chantier deux autres sonates qu’il aura achevées trois semaines plus tard.

Il faut écouter cette sonate, ne serait-ce que pour son remarquable andante central, plein de mélancolie et de tendresse, mais également tout à fait implacable, avant un petit tempo di menuetto très discret et charmant, qui finit dans un souffle. Et pour ouvrir tout ceci, un allegro un peu péremptoire mais tout à fait engageant.

Cette belle sonate est jouée ici par le remarquable violoniste Henryk Szering et la pianiste Ingrid Haebler, qui ne l’est pas moins. 

Cédric MANUEL



Un jour… une œuvre musicale !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Publicité

Laisser un commentaire

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !