fbpx

Sélectionner une page

5 juillet 1922 : les poupées de sons de Villa-Lobos

5 juillet 1922 : les poupées de sons de Villa-Lobos
Publicité

Instant classique – 5 juillet 1922… 97 ans jour pour jour. À Rio de Janeiro, ce 5 juillet 1922, Heitor Villa-Lobos présente une nouvelle œuvre, une série de huit petites pièces pour piano écrite il y a tout juste cent un ans, en 1918 (il avait alors trente-et-un ans), intitulée A prole do Bébé.

On pourrait traduire ça par la « progéniture du Bébé », ou la « famille du Bébé ». Il s’agit de pièces enfantines qui décrivent les jouets des enfants, et en particulier des poupées. Il y en a pour tous les goûts :
– A branquinha (la petite blanche), en biscuit, c’est à dire en porcelaine, celle des enfants riches mais qui est si délicate et si fragile ;
– A Moreninha (la petite brune), en papier mâché, un peu énervée ;
– A Caboclinha (la petite indienne), en terre cuite, qui danse ;
– A Mulatinha (la petite métisse), en caoutchouc, qui s’étire ;
– A Negrinha (la petite négresse), en bois, impavide ;
– A pobrezinha (la petite pauvre), en chiffon, qui cherche à se cacher ;
– O Polichinelo (pas besoin de traduire !), vif et carnavalesque, bref, carioca pourrait-on dire ;
– et A Bruxa, la sorcière, en toile, celle des plus pauvres et qui fait peur. Enfin, c’est ce qu’on fait croire aux enfants.

C’est Arthur Rubinstein qui crée ce petit bijou, qui sera suivi d’une deuxième suite de même inspiration en 1927 (les animaux-jouets), puis d’une troisième un peu plus tard, mais elle est aujourd’hui perdue paraît-il. Celle-ci traitait des sports et des jeux.

Impossible de ne pas entendre, plus ou moins cachés un peu partout, les rythmes brésiliens qui fondent toute l’œuvre de Villa-Lobos et qui sont si envoutants, qu’ils aient cette forme « classique » ou qu’il s’agisse de musique populaire brésilienne. Ce n’est pas un hasard. Comme le disait Villa-Lobos lui-même : « Mon œuvre est la conséquence de la prédestination, et si elle est si vaste c’est qu’elle est le fruit d’un pays immense, ardent et généreux. »

Cédric MANUEL



Un jour… une œuvre musicale !
Rubrique : « Le saviez-vous ? »



Publicité

Laisser un commentaire

A l’affiche

Soutenez le Mag’

100% indépendant, gratuit et sans abonnement ! Soutenez votre journal !

Restez informé !

RSS Les blogs du Mag’